QUI SOMMES-NOUS ?

Le Collectif du Patrimoine des Comores a été créé le 10 juin 2006 par un groupe de Comoriens de la diaspora et d’amis des Comores. Son siège social est à Paris (dans le 18ème).


NOS OBJECTIFS

— Obtenir que les sites et monuments remarquables de Gazidja, Nzouani et Mohéli soient classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco afin de mettre fin à la dégradation et à la destruction qu’ils subissent actuellement.

— Mieux faire connaître notre patrimoine en France, dans le Monde et dans les îles des Comores afin que ces richesses culturelles et naturelles soient pour notre pays un atout de développement touristique et pour les Comoriens de la Diaspora un vecteur d’épanouissement de leur identité. Susciter et organiser des partenariats entre les états, les organismes internationaux, les entreprises et les particuliers pour contribuer au rayonnement de notre culture.


SOUTENEZ NOS ACTIONS

- devenir bénévole

- devenant adhérent

-devenant membre

Chers amis,
Comme annoncé lors de l' Assemblée Générale du 18 mars 2017, j’ai le plaisir de vous informer de la reprise du chantier de restauration du Palais des sultans, l’Ujumbe de Mutsamudu. Comme l’an dernier, le chantier sera conduit par notre partenaire,
l’association CHAM.

Pour ces travaux, le département des patrimoines auprès du Ministère de la Culture à Paris a renouvelé la subvention qu’il nous avait accordée en 2016.
Le chantier sera précédé par une expertise de la toiture-terrasse du palais menée par Monsieur Mattieu Prévost, architecte du patrimoine basé à la Réunion. Pour cette mission, il sera accompagné de Monsieur Pierre Blondin, notre architecte conseil et de monsieur André Macaire désigné par CHAM comme responsable du chantier de restauration.



Cette mission d’expertise a bénéficié d’un appui financier de la Région Réunion. Elle est coordonnée par la délégation de CHAM à la Réunion.
Ces deux missions seront supervisées par l’antenne du Collectif et la Mairie de Mutsamudu.

Nous remercions tous nos soutiens à la reprise des travaux: le Ministère de la Culture à Paris, la Direction de la Coopération Régionale de la Réunion, le Gouvernorat d'Anjouan, la Mairie de Mutsamudu, les associations féminines de Mutsamudu (CCFDIM, Houdoudou et Houzaiya,) ainsi que l’association Jeunes du Patrimoine. Nous sommes également dans l'attente d'autres appuis publics ou privés.


Fatima Boyer