Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Descriptif

Objectifs de la mission :

  •  Actions de sensibilisation auprès de la population au patrimoine bâti des Comores et aux enjeux de sa sauvegarde,
  • Réalisation de relevés urbains.
  •  Lieu : Anjouan et Ngazidja (Grande Comore)
  • Durée : 7 semaines et demie
  •  Participants : 2 étudiants de l’ENSAPL (Julien Ohling et Elise Nogrette)
  •  Partenaires : ENSAPL, Convention France­Unesco.

 

Déroulement

1 Actions de sensibilisation :

1.1 À Anjouan

1.1.1 À Mutsamudu :
Ces actions ont été réalisées en partenariat avec les jeunes de la JCI et le CNDRS ainsi que leurs deux binômes, Inrfane Ahmed Assane et youssouf Ahmed :
Recueil des « paroles des jeunes » concernant la connaissance du patrimoine historique de la ville. Ces propos ont été affichés à travers la ville.
Réalisation d’un parcours « fil jaune », à destination de la population et des visiteurs permettant d’identifier les sites et monuments historiques.
Réalisation de panneaux historiques et plans de la ville affichés sur le site du Pangahari,

l’Ujumbé et à la citadelle.
Réalisation d’une exposition photos. Le vernissage de cette exposition s’est déroulée à la Mairie.

L’exposition a été accrochée à l’Alliance Franco­Comorienne d’Anjouan. Elle sera visible dans quatre autres sites (Domoni, Moroni, Itsandra et Iconi) par le biais de l’Alliance Franco­ Comorienne.

Réunion de restitution :
Elle s’est déroulée à la Mairie de Msamoudou. A cette occasion, un groupe de jeunes de la troupe « Théâtre Ngomé » et de la JCI s’est proposé de devenir des « ambassadeurs du collectif » sous l’appellation de « Jeunes du Patrimoine ». L’objectif de ce groupe est de prolonger le travail de sensibilisation qu’ont mené les étudiants auprès de la population.

Après le départ des étudiants, participation à trois réunions de réflexion pour l’organisation d’une foire artisanale à la citadelle. Étaient présents, le directeur régional du CNDRS, le directeur de l’Alliance Franco­Comorienne, le nouveau directeur de la culture de Ndzouani, l’animateur du Théâtre Ngomé et les jeunes du patrimoine.

Point sur le chantier de l’Ujumbé
La première tranche des travaux de l’Ujumbé menée par l’équipe du STCDA s’est terminée en décembre 2011. L’objectif était de rebâtir les murs effondrés.
La deuxième phase devait concerner la dépose et reconstruction de la toiture et la restauration des poutres. Sur les recommandations de STCDA, nous avons procédé à la commande et au paiement de ces poutres auprès d’un fournisseur agréé par nos partenaires de Zanzibar.
Depuis cette date les difficultés se sont accumulées : non livraison par le forestier, nécessité d’une licence d’exportation, etc. Malgré nos insistantes demandes d’aide auprès de nos divers contacts à Zanzibar et Dar Es Salaam : UNESCO, Consulat des Comores, STCDA, Ministères des Affaires
Étrangères Tanzanien (via le Gouvernement Comorien), nous n’avons pas obtenu, à ce jour, de réponse claire sur la situation et sur la manière de régler le problème. Le chantier est donc à l’arrêt.

Nous ne désespérons pas de voir nos démarches aboutir.

1.1.2 À Domoni :
Réunion à la Préfecture de Domoni avec Monsieur Mohamed Soilih, Maire de la commune de Domoni, Monsieur le Préfet N. Anfane et les notables. Elle a été suivie d’une visite de la ville en compagnie de Monsieur N. Anfane. Réunion avec les notables, dans l’après midi, au siège de « Domoni Culture ».
Réalisation d’une émission radio sur invitation de Monsieur Oumrou Alimoundhir, Président de l’Association Domoni Culture et Monsieur Badroudine Kassim, Directeur Général du Tourisme et de l’hôtellerie d’Anjouan.
Impossibilité de mener les actions de sensibilisation prévues et de rencontrer les responsables associatifs en raison de l’absence de partenaires autre que Monsieur Badroudine Kassim, relais du Collectif à Domoni.

1.2 À Ngazidja

1.2.1 À Moroni : Visite de courtoisie à Monsieur Abou Bacari Boina, Point focal de l’UNESCO.
Rencontre avec Monsieur Ainoudine Sidi, Directeur Général du CNDRS qui nous a proposé ses locaux pour la réunion de restitution de Moroni qui n’a pu avoir lieu faute de participation des personnes invitées.

Réunion de travail avec Monsieur Abdallah Nourdine, Secrétaire Général du Ministère de l’Éducation Nationale. Il nous a signalé que l’Université vient de se doter d’une direction des relations internationales et que son Ministère aurait déposé auprès de l’UNESCO une requête pour une assistance internationale.
Rencontre avec Monsieur Hamdan BACAR, Directeur Général de de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur. Ce dernier nous a fait part du programme scolaire. Il confirme que l’étude du patrimoine ne figure pas sur celui ci.

Rencontre avec Monsieur Mahamoud Fakridine, Maire de Moroni qui affirme soutenir l’action du collectif

Réunion de travail avec Monsieur Pierre Laye, chargé de la Coopération auprès de l’Ambassade de France, qui souhaite que soient organisées d’avantage d’activités dans la citadelle de Mutsamudu.

1.2.2 À Itsandra : Échange avec les membres de l’association Twamaya à leur siège. Ces derniers sont très investis dans les projets de défense du patrimoine de leur cité.
En partenariat avec les membres de cette association, les étudiants ont réalisé une plaquette décrivant les sites retenus pour une visite guidée programmée dans le cadre de la sensibilisation. Cette action a bénéficié de la couverture de la presse comorienne.

1.2.3 À Iconi : Rencontre avec le Maire, Monsieur Chabani Abdallah Halifa, et visite de la ville en compagnie des deux binômes de Ngazidja, Ibrahim Ahmada et Chakira Mlowa, dont l’un est originaire d’Iconi.

2 Relevés

2.1 À Mutsamudu : En vue de la réalisation du « Cahier du Patrimoine » de la Médina de Mutsamudu : compléments de relevés des sites et monuments.
Avec l’aide des binômes, relevés des sites nationaux ne faisant pas partie de la liste indicative.

2.2 À Itsandra : Relevé d’une des plus anciennes maisons dans le centre de la cité

Conclusion

- Aspects positifs :
Cette mission a eu un bon impact auprès des jeunes et de la population.
Bonne intégration des stagiaires auprès de la population et bonne compréhension de leur mission.

- Aspects négatifs :
Malgré les engagements pris par les responsables politiques lors du colloque pour le lancement de la procédure d’inscription qui s ’est déroulé en juillet 2011 à Mutsamudu, à ce jour, aucun acte n’a été posé.
Force est d’en conclure que la volonté politique pour le classement est absente et sans celle ci il est impossible d’avancer auprès de l’UNESCO quel que soit le dynamisme des associations comme les « Jeunes du Patrimoine » ou « Twamaya ».

Remerciements

Monsieur Abdallah Nourdine, Secrétaire Général du Ministère de l’Éducation Nationale

Monsieur Hamdan BACAR, Directeur Général de de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Monsieur Abou Bacari Boina, Point focal de l’UNESCO.

Monsieur Said Ali Mohamed, Maire de la Mairie de Mutsamudu,

Monsieur Mohamed Soilih, Maire de la commune de Domoni,

Monsieur le Préfet N. Anfane de la commune de Domoni

Monsieur Oumrou Alimoundhir, Président de l’Association Domoni Culture

Monsieur Badroudine Kassim,Directeur Général du Tourisme et de l’hôtellerie d’Anjouan.

Monsieur Chabani Abdallah Halifa, Maire d’Iconi,

Monsieur Mahamoud Fakridine, Maire de Moroni

Monsieur Pierre Laye, Conseiller à la Coopération de l’ambassade de France et le personnel du Consulat

Monsieur Bruno Lacrampe, Directeur de l’Alliance Franco Comorienne.

Tous les membres de l’association Twamaya, les notables de la cité et en particulier Messieurs

Mouzamil et Azali Said Ahmed pour leur contribution à la visite guidée de la cité d’Itsandra et les notables

Messieurs Toiwulou Mze, conservateur au CNDRS

Docteur Ouledi Ahmed, Président de l’ONG Ulanga,
Docteur Ainoudine Sidi, Directeur du CNDRS

Messieurs les membres de l’antenne du Collectif du Patrimoine des Comores à Mutsamudu et en particulier :

Monsieur Caabi El Yachrouti Mohamed, les membres de la JCI et de la troupe de Théatre « Ngomé », les « Jeunes du Patrimoine ».

Monsieur Bourhane Abderemane, Directeur Régional du CNDRS

Messieurs Inrfane Ahmed Assane et youssouf Ahmed ainsi que,Ibrahim Ahmada et Chakira Mlowa.

Moussawir et Mlle. Nadjla Abderemane

Tous ceux et celles qui ont contribué à la réalisation et à la réussite de cette mission.

La presse locale et nationale.

Fatima Boyer,

Présidente du Collectif du Patrimoine des Comores

Nice, le 20 octobre 2012