Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Depuis 2008, notre partenaire l’ENSAPL a mené régulièrement des missions de collecte , d’information et d’études de terrains. Ces travaux ont été effectués sous la direction de madame Suzan Hirschi et ont concernés plusieurs générations d’étudiants lillois qui ont ponctuellement travaillé en binôme avec des étudiants comoriens. Au fil du temps, a été constitué un riche corpus d’informations qui étaient éparpillées et disponibles de manière parcellaire.

 

A l’initiative du Ministère de la Culture à Paris, il a été demandé aux deux responsables de ces travaux mesdames Suzane Hirschi et Chérazade Nafa d’en faire une présentation synthétique et homogène sous forme d’un recueil de relevés du patrimoine architectural et urbain des Sultanats des Comores . Ce dernier vient d’être mis en ligne par le Centre du patrimoine mondial sur son site internet.

Il peut être consulté sur le lien suivant : http://whc.unesco.org/fr/actualites/1261, voir la rubrique « Documents »

Il s’adresse aux chercheurs, aux enseignants, aux administrations concernées et à toute personne curieuse de connaître notre riche patrimoine. Pour nous, il marque la fin d’une époque. Le travail des défricheurs est terminé. Il faut que les décideurs prennent le relais et, à partir de ces informations, battissent le dossier de classement des sites du Sultanat au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La balle est donc dans le camp des politiques et des responsables administratifs comoriens qui doivent s’approprier ce dossier pour qu’enfin, l’Union des Comores puisse accéder à la reconnaissance de ses sites au niveau international.

Fatima Boyer